frenitnoessv

bouclier 03


  


  

Le panier est vide

La qualité et la traçabilité de notre Chlorella pyrenoidosa

Labo Taiwan

À ce jour, notre chlorella pyrenoidosa produite à Taiwan est de loin la meilleure du marché. C’est dû aux excellentes conditions de production et à l’environnement rural préservé où se situe notre ferme d’élevage. Notre producteur de Taiwan nous offre donc une chlorella très qualitative. Mon ami, Stig Levin, la consomme depuis plus de 26 ans, et il est toujours en excellente santé à ce jour. Lui et moi avons et partageons cette passion pour notre Chlorella pyrenoidosa.

La qualité et la traçabilité de notre Chlorella pyrenoidosa doivent obéir à des règles strictes de culture.

Étape 1
Pour répondre aux caractéristiques physiques de notre Chlorella
pyrenoidosa, et plus particulièrement de ses cellules qui sont examinées et rassemblées sous microscope puis placées dans des récipients en verre pour sa reproduction à l'aide d'une solution nutritive.
À ce premier stade de la production, la Chlorella pyrenoidosa arrivée à terme est transvasée dans un conteneur en verre beaucoup plus volumineux pour poursuivre le processus de reproduction. La température et l'humidité dans cette étape de culture doivent être entretenues et maintenues à un niveau optimal tout au long du processus.

Étape 2
Lorsque la culture de la Chlorella pyrenoidosa arrive enfin à sa maturité dans les récipients de reproduction, elle est introduite dans des piscines en plein air afin d'en accélérer sa croissance dans des conditions naturelles de grand ensoleillement situé dans un milieu sain et non pollué.
Désormais, la culture étant achevée elle peut-être en mesure de s'adapter et de prospérer dans l'environnement extérieur. L'eau dans ces bassins de culture est en mouvement constant dans la rampe de mélange mécanique. Ceci assurant et garantissant que les cellules de Chlorella pyrenoidosa sont similaires, suffisamment exposées à la lumière, dotées de nutriments et de dioxyde de carbone, qui sont les éléments clés pour le processus de la photosynthèse.
La Chlorella pyrenoidosa reste dans les piscines extérieures, et sera bientôt prête à être récoltée. Le temps de ce processus varie tout au long de l'année, mais il faut compter de 7 jours dans la période de l'été à environ 10 jours au cours de la période d’hiver.

Étape 3
Quand une production est prête à être récoltée, l’eau mélangée aux algues sont déplacées à travers un conduit de filtration pour en extraire éventuellement d'autres particules.
Les algues sont lavées, selon un processus d'approvisionnement constant d'eau fraîche.
La force centrifuge sépare les algues de l’eau qui est retirée laissant place à la Chlorella pyrenoidosa totalement pure.
Ensuite la Chlorella pyrenoidosa est séchée par exposition à l'air transformant le concentré humide de la Chlorella pyrenoidosa en poudre propre et fine.

Étape 4
Le contrôle de la qualité est crucial, constamment surveillé durant tout le processus qui chemine de sa culture à sa récolte.
Des échantillons sont prélevés à partir de chaque étape de la production, avec une solution saline. Toutes les cultures sont ainsi examinées avec le plus grand soin pour contrôler la présence de bactéries. À l'aide d'un programme informatique, on détermine le contenu nutritionnel de notre Chlorella pyrenoidosa. Une fois la récolte traitée et si elle est totalement satisfaisante, répondant également aux normes strictes de qualités la récolte traitée est mise à la vente comme ingrédient dans l'alimentation animale.

La finition des produits.
Après que la teneur en chlorophylle a été mesurée, les algues sont à nouveau examinées au microscope afin d'être en mesure d'en garantir la qualité, et ce avant que la poudre d'algue soit ensuite emballée définitivement pour être expédiée à notre société en charge de son conditionnement final sous forme de comprimés réalisés uniquement par compression sans additifs, sans colorants ni conservateurs.
Grâce à l'analyse rigoureuse effectuée en fin d'étape on peut déterminer la concentration et la composition microbiologique de ses composants biochimiques contenus dans la poudre. La Chlorella pyrenoidosa doit respecter des normes strictes en vue de la consommation humaine. Un certificat est délivré à chaque lot
de récolte pour répondre à toutes les exigences de vérifications des autorités sanitaires.

COLORMARIS® CHLORELLA (pyrenoidosa)

COLORMARIS® CHLORELLA (pyrenoidosa) Supplément nutritionnel d’Algue Verte, 100 % pure et naturelle.

L'algue Colormaris® est composé de microalgues vertes d’eau douce, appelée par Ph.Dr.Bernard Jensen, Californie, États-Unis, « la Perle de l’Extrême-Orient » et ce dernier considère cette algue, ainsi que d’autres chercheurs en nutrition d’Asie, comme la sixième substance nutritive existant dans le monde après les protéines, les lipides, les vitamines, les hydrates de carbone et les minéraux. Les chercheurs ont tous déclaré que la Chlorella avait le pouvoir de stabiliser et de renforcer le système immunitaire de l’organisme.

L’algue Colormaris® Chlorella est traitée de telle façon que les membranes cellulaires de ces algues microscopiques deviennent suffisamment faibles pour être digérées naturellement sans faire appel à d’autres procédés. Un mouvement permanent imposé aux cellules de Chlorella fragilise leur enveloppe externe sans la rompre. L’algue Colormaris® Chlorella conserve ainsi un maximum de nutriments et possède un taux de digestibilité global maximum. Notre Chlorella n’est ni chauffée, ni broyée.

Chlorella est l’une des plantes les plus petites et les plus anciennes que l’on connaisse sur notre planète et son existence remonte à plus de 2 1⁄2 milliards d’années. Par ailleurs, les chercheurs du monde entier considèrent cette algue comme étant l’une des plantes les plus nutritives, des plus riches en vitamines, en minéraux et en acides aminés et contenant 60 à 70 % de protéines.

L’algue Colormaris®Chlorella contient également la quantité la plus importante de l’indispensable chlorophylle (2 – 7 %) parmi toutes les plantes connues.

La chlorophylle contrôle le calcium dans l’organisme, fait baisser le taux de bile dans le foie et dans la vésicule biliaire, stimule la digestion de protéines indigestes, augmente l’assimilation du fer, purifie le sang alors que le fer, la vitamine B12 et l’acide folique contribuent à la création de nouveaux globules rouges. Les chercheurs considèrent ce pouvoir purificateur comme un élément essentiel ainsi qu’une des propriétés fondamentales de l’algue contenue dans Colormaris®.

Le pouvoir désintoxiquant de l’algue se révèle être un facteur essentiel à une époque où la pollution de l’air et de produits chimiques ne cesse d’augmenter.

La membrane cellulaire de la Chlorella pyrenoidosa présente la particularité de fixer les métaux lourds, les pesticides, insecticides, PCB accumulés au fil des ans par notre organisme du fait de notre mode de vie (alimentation industrielle, pollution, etc.) L’algue Chlorella peut être considérée comme un puissant désintoxiquant.

Colormaris® Chlorella pyrenoidosa améliore le système immunitaire et renforce les défenses naturelles de l’organisme contre les corps parasites tels que les microbes, les virus, les produits chimiques polluants tels que les métaux lourds et aide le corps à se débarrasser rapidement de cette pollution par le système intestinal.

En général, l’alimentation ne recouvre pas la totalité de toutes les substances nutritives essentielles à l’organisme. La quantité de chlorophylle contenue dans la Chlorella permet de maintenir le pourcentage de calcium dans le sang et d’améliorer l’assimilation du fer, alors que l’ADN et l’ARN botaniques ralentissent le processus de vieillissement. Chlorella aidera donc votre organisme lors de périodes de travail intensif et le surmenage, lorsque vous manquerez d’énergie et que vous ne vous sentirez pas en forme.

Chlorella améliore votre résistance (système de défense) et régénère votre énergie.

Colormaris® Chlorella pyrenoidosa comprimés sont constitués d’algue Chlorella 100 % naturelle, récoltée dans des bassins d’eau douce, sans utilisation aucune de pesticides, insecticides, liants, gélifiants ou autres additifs. Elle fait l’objet de nombreuses certifications comme FGMP, FDA, CAS, JAS, ISO 9002 et notre propre contrôle de qualité. 

 

Capture décran 2015 11 19 à 19.05.21

Analyse moyenne pour 15 comprimés (3 g)

Assimilation digestive 76 – 80 %. Calories : 12 par dose de 3 g 

Capture décran 2015 11 19 à 19.04.33

 certificat analyse metaux lourds

LA CHLORELLA PYRENOIDOSA

La chélatrice de toxiques et de métaux lourds.

La Chlorella est une algue d'eau douce cultivée à des fins nutritionnelles depuis 1955, son rythme de division cellulaire est très élevé (multiplié par 4 toutes les 20 h). La récolte se fait en fin de culture lorsque la densité en Chlorella est optimale. Parmi les Chlorellas, la Chlorella pyrenoidosa est la variété la meilleure car elle contient tous les nutriments nécessaires à une alimentation saine. Elle possède une gamme unique de composants, qui comprend tous les acides aminés essentiels, des acides gras saturés et insaturés, une grande quantité de vitamines, minéraux et oligo-éléments, ainsi que des composants précieux, dont la chlorophylle, en forte concentration.
Le principal intérêt de la Chlorella réside dans son formidable apport nutritif sous forme alimentaire et non chimique, ainsi il n'entraîne aucun risque de surdosage à long terme. La consommation quotidienne de Chlorella apporte à l'organisme les substances (souvent déficitaires) dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale ! Autres composants la Chlorophylle : Capteur de lumière solaire, elle apporte de l'oxygène et freine l'oxydation des cellules ; améliore l'endurance (fatigue chronique) grâce au magnésium ; draine et détoxique en douceur ; répare les tissus ; atténue les mauvaises odeurs etc...
Les microfibres en grandes quantités favorisent le transit intestinal, fixent et éliminent les métaux lourds.
· La Sporopolléine : Le principe actif de la détoxication contenu dans la Chlorella. Elle est capable de fixer de manière irréversible les matières toxiques. La Chlorella est tout à fait unique en son genre, car elle est la seule à contenir de la sporopolléine, une molécule capable de fixer efficacement presque tous les types de poisons, tels que les métaux lourds, les dioxines ou les PCB.
· La Chlorelline : agit comme probiotique, favorisant le développement des lactobacillus de l'intestin et donc d'une flore intestinale saine. De plus la Chlorelline agit comme "un protecteur naturel" contre les "bactéries" pathogènes sans altérer la flore intestinale.
Assez inconnue en France mais très appréciée au Japon, la chlorella pyrenoidosa, micro algue d'eau douce est utilisée dans les hôpitaux japonais depuis plus de 40 ans.
La chlorella se reproduit par division cellulaire. Toutes les 24 heures, chaque cellule mère se devise en quatre cellules filles. Cette division extrêmement rapide est gérée par le C.G.F., abréviation anglaise de Chlorella Growth Factor.
Le CGF considéré comme un nutriment favorise la régénération de nos propres cellules. Au lendemain de la guerre, les gouvernements des pays industrialisés et l'institut Rockefeller lancèrent un projet de recherche et de développement sur la production d'un aliment à haute valeur nutritive afin d'éliminer la faim dans le monde.
La chlorella fut sélectionnée parmi plus de mille plantes pour la richesse de ses nutriments (protéines, vitamines, minéraux, acides aminés et chlorophylle).
En 1948, le Stanford Research Institute aux Etats-Unis a démontré qu'on pouvait cultiver et récolter de grandes quantités de chlorella toute l'année.
La chlorella est un complément alimentaire. Au Japon, elle est utilisée quotidiennement par 4 millions de personnes. A tel point que le gouvernement japonais l'a classée comme "aliment d'intérêt national".
La chlorella a été découverte en 1890 par un biologiste hollandais, Beyerinck. La richesse de cette nouvelle plante excita l'intérêt des scientifiques immédiatement. Pendant la première guerre mondiale, un spécialiste en microbiologie allemand, Hardner Lindner, a entreprit une expérience pour nourrir les troupes allemandes avec la chlorella. La fin de la guerre et le fait que, dans son état naturel la chlorella est largement indigeste, a donné un résultat peu satisfaisant lors de ce premier essai.
Pendant la deuxième guerre mondiale, Lindner a fait une deuxième expérience, toujours sans grand succès.
Depuis les années 70, un procédé qui consiste à éclater la membrane cellulaire rend la chlorella digeste à 80 %.

Le Japon sortait de la guerre, brisé par les bombes atomiques et ruiné par la guerre. Son peuple manquait d'argent et de nourriture. Aidé par un institut caritatif américain, la Rockefeller Foundation, et après une étude sur 100 plantes, le Japon choisit de développer la chlorella comme une source potentielle de protéine pour nourrir sa population. En 1957, un institut pour la recherche sur la chlorella fut créé au Japon pour étudier la meilleure façon d'exploiter cette algue.
Dans les premières années, les japonais utilisèrent la chlorella dans des aliments très différents : dans les boissons, dans des biscuits et dans le lait en poudre distribué dans toutes les écoles du Japon et aux services de la Défense Nationale. L'utilisation dans les boissons a été déclenchée par les premières recherches médicales sur la chlorella, qui avaient montré qu'elle stimulait la croissance des lactobacilles. Des effets bénéfiques sur la santé commencèrent à être rapportés par des gens qui consommaient régulièrement des aliments contenant de la chlorella.
Depuis, de nombreuses études ont démontré que la chlorella pouvait avoir des effets bénéfiques dans différentes pathologies comme les ulcères gastriques et duodénaux, dans les cicatrisations, la régénération des cellules, pendant la chimiothérapie, pour atténuer la baisse des globules rouges et protéger des maladies respiratoires, etc..
Une expérience faite à l'Ecole Médicale de Virginia, aux États-Unis, et rapportée à une conférence internationale de Strasbourg en 1990, a décrit les effets de la chlorella sur 20 personnes atteintes d'une tumeur cérébrale. Les chercheurs notèrent "Nous avons observé que nos patients souffraient moins d'infections respiratoires et maladies de type grippal".
Composants actifs de la chlorella et leur action
1. SPOROPOLLEINE :
· Désintoxication : grâce à sa membrane fibreuse (sporopolleine), la chlorella absorbe les métaux lourds, pesticides, insecticides et engrais chimiques divers, aidant ainsi l'organisme à s'en débarrasser.
2. CHLOROPHYLLE :
· Assainissement et oxygénation : la chlorella est très riche en chlorophylle qui aide à oxygéner les tissus, assainit la flore intestinale. Une fois la chlorophylle "implantée" dans la muqueuse intestinale, aucune colonisation de bactéries n'est possible.
3. C.G.F. (Facteur de Croissance de la Chlorella) : Situé dans le noyau, le CGF (Chlorella Growth Factor) est un complexe formé de vitamines, de nucléotides (ADN, ARN) et d'acides aminés, il représente le patrimoine génétique de l'algue.
· Défenses naturelles : il participe à l'augmentation des lymphocytes T (système immunitaire) et des cellules saines dans l'organisme.
· Résistance et endurance : Le CGF est un véritable concentré énergétique : chez les sportifs par exemple, après une seule prise, l'effet se fait ressentir dans l'heure qui suit et son action se prolonge dans le temps au-delà de 10 heures !
· Effet probiotique et équilibre de la flore intestinale : les lactobacillus augmentent en présence de CGF potentialisant ainsi l'effet probiotique au niveau intestinal.
4. MINERAUX ET VITAMINES : 
· Revitalisante.

5. VITAMINES B + PHOSPHORE :
· Apaise le système nerveux et favorise le sommeil.

Propriétés de la chlorella :

La chlorella est donc une plante "multi-usages". Son premier usage dans les hôpitaux japonais était pour les malades ayant des problèmes de constipation. Elle a vite gagné le nom de la "grande régulatrice". 
Selon les expériences :

· elle réduit la constipation, normalisant le transit même chez les paralysés. Elle restaure la flore intestinale.
· elle stimule les défenses immunitaires
· elle favorise l'équilibre acido-basique
· elle apaise le système nerveux et favorise le sommeil
· elle contient une hormone qui stimule la régénération cellulaire, des médecins japonais ayant réussi à réduire des ulcères gastriques en n'utilisant que la chlorella et un antiacide
· elle réduit la tension mais ne réduit pas une tension normale
· elle diminue le "mauvais" cholestérol (LDL) et augmente le "bon" cholestérol (HDL)
· elle aurait la propriété (unique dans les algues vertes) de fixer les métaux lourds et d'autres toxines et de les éliminer sans abîmer le foie. Au Japon, la chlorella a été utilisée pour le traitement des gens empoisonnés par le cadmium, le mercure et le plomb. Des expériences aux États-Unis ont démontré qu'elle est efficace contre certains insecticides à base de PCB (polychlorobiphényles). L'efficacité de la chlorella, en purgeant le corps de ce genre de toxiques, commence à intéresser les dentistes qui soignent en biologie. Aux États-Unis, la chlorella fait partie du protocole de désintoxication pour les patients désirant se libérer de leurs amalgames au mercure.
Autre bienfait de la chlorella pour les soins dentaires : grâce à ses propriétés cicatrisantes, la chlorella peut "refermer" les gencives autour des dents qui commencent à se déchausser. Il suffit de brosser les gencives avec la poudre de chlorella et laisser dans la bouche quelques minutes avant de rincer. Une solution de poudre de chlorella peut-être aspergée avec un compte-gouttes dans les interstices autour des dents pour maximiser l'effet régénérateur sur les gencives. Il faut refaire la solution chaque jour. Pour les gens qui supportent mal le goût d'algues, une goutte d'huile de menthe ou de citron peut être ajoutée au mélange.
· les femmes ménopausées peuvent trouver dans la chlorella une aide utile contre certains inconvénients passagers. Selon une étude faite au Japon en double aveugle avec 58 femmes âgées de 45 à 55 ans, la ménopause s'accompagne généralement de constipation, de fatigue, de bouffées de chaleur. Le Dr Sonoda a trouvé qu'une prise de chlorella peut alors être très utile.
· la chlorella est surtout appréciée pour l'énergie qu'elle apporte à l'organisme. Pendant la convalescence, pour les femmes enceintes ou allaitantes, pour les moments où nous avons besoin d'un petit plus contre le stress et la fatigue, la chlorella peut nous être utile.

· la World Amateur Body Building Association (WABBA) a testé la chlorella pendant 18 mois. Le rapport a noté que les athlètes dans divers sports retirèrent des bénéfices indiscutables de la prise de chlorella. Les tests démontrèrent une amélioration de la récupération après l'effort ; résistance et niveau d'énergie lors de la prise régulière de la chlorella en sus d'une alimentation équilibrée.
· les japonais le savaient depuis longtemps : une étude dans une école secondaire à Nagasaki en 1964, a révélé qu'après 6 mois de prise de chlorella, les écoliers avaient plus de force dans le dos, avec une densification musculaire.
· la chlorella et bien sûr le CGF contiennent un antibiotique naturel que les scientifiques ont nommé la chlorellane que l'on trouve sous forme très concentrée dans le CGF.
Etant donné l'abondance des études, il n'est pas surprenant que les Japonais consomment plus de mille tonnes et demie de chlorella par an, et que cette micro-algue étonnante ait été déclarée aliment d'intérêt national par le gouvernement japonais.

Pourquoi est-il utile, nécessaire et recommandé de consommer quotidiennement de la Chlorella pyrenoidosa ?

La nutrition est un sujet incontournable lorsqu’on parle de maintenir l’équilibre de l’organisme, en veillant à renforcer les défenses immunitaires.

Que doit-on comprendre sur le rôle majeur de la nutrition ?

En deux mots, c’est l’ensemble des processus :

  • d’assimilation des nutriments,
  • d'élimination des déchets,

qui maintiennent à eux deux l’équilibre de notre organisme.

Notre énergie vitale dépend de la qualité de ces deux fonctions, ce qui a pour but de nous protéger d’une multitude d’agressions.
C’est ainsi que le corps se maintient en vie !

Il est important de souligner qu’en général, tous ceux qui prennent des médicaments ont tendance à se sentir invulnérables, mais résignés par rapport à un comportement alimentaire
totalement désordonné et qui va à l’encontre de leur traitement, et donc de leur santé.
Il n’épargne pas aussi les consommateurs de produits Bio, qui ne dérogent pas à cette règle, même s’ils considèrent que leur alimentation est plus équilibrée et plus saine.
Donc de notre organisme insuffisamment nourri en nutriments essentiels, il s’en suit un grand nombre de problèmes très inconfortables, et de maladies.
L’information au sujet de cette mauvaise nutrition demeure très insuffisante.
Pourtant ce fléau alimentaire provoque de graves carences organiques !

Si le propre de la médecine est de faire en sorte qu’une personne malade aille mieux ,
la nutrition, quant à elle, est chargée de maintenir chaque individu en bonne santé !

Notre Chlorella pyrenoidosa est le chef d’orchestre de notre équilibre.
Elle a pour rôle de nous protéger et de nous nourrir intelligemment.

C’est pourquoi,
la chlorella pyrenoidosa peut être qualifié d’antidote à la malnutrition, pour toute la famille !

De plus,
notre Chlorella pyrenoidosa et (sa qualité premium) vous offre le meilleur, directement pour vous.

Pascal Caussimon :
Je suis très heureux de pouvoir consommer cet aliment fonctionnel qui simplifie mes préoccupations-santé. C’est pour moi une assurance santé qui vient combler les exigences et les carences de la vie moderne que nous subissons toutes et tous. Vous pouvez regarder ma conférence du 9 octobre 2016 à Monaco qui vous aidera à mieux comprendre la raison pour laquelle je consomme tous les jours ma Chlorella pyrenoidosa. (entre 8gr et 10gr par jour)

Pour information, voici un résumé de différents problèmes que notre Chlorella pyrenoidosa aide à résoudre : la détoxification, la désodorisation, les ballonnements, l’irrigation gastro-intestinale, la flore intestinale, sensations de jambes lourdes, la vue, la concentration, les défenses immunitaires, les décalages horaires, la performance sportive, le jeune, la transpiration, la régénération du foie, la grippe, la muqueuse nasale, les mycoses, les diarrhées, la constipation, la mauvaise haleine, le rhumatisme et l’arthrose, le cancer, la chimiothérapie et la radiothérapie, les infections chroniques, la convalescence, le rhume des foins, les régimes amaigrissants, le taux de cholestérol, l’hypertension, les amalgames dentaires, la radioactivité, les solvants, l’alcool, la nicotine, les réactions de détoxication et les effets secondaires...
Vous pouvez retrouvez tout cela dans mon livre : "Ma meilleure amie !" en téléchargement gratuit pour tout achat sur notre site de Chlorella pyrenoidosa.